Santa Maria Forisportam, l'accès à la ville romaine

Vous êtes ici

En entrant dans la ville par la Porta Elisa du XIXème siècle, ouverte par la sœur de Napoléon le long de l’axe routier provenant de Florence, on commence un voyage dans le passé qui, en quelques centaines de mètres, nous conduit à travers l’imposante Porta turrita des Santi Gervasio e Protasio (XIIIème siècle) jusqu’à atteindre la piazza di Santa Maria “Forisportam”. Ici en effet, à l’entrée de Via Santa Croce, s’ouvrait une des portes d’accès à la ville romaine (IIème siècle av. J.-C.).

Le long de cette sorte de “lunette” historique, on rencontre quelques éléments particulièrement notables : Villa Bottini, érigée par la famille Buonvisi dans la seconde moitié du XVIème siècle et entourée par un jardin à l’italienne avec nymphée, la Via del Fosso, qui prend son nom du “conduit public” réalisé à la fin du XIVème siècle le long des fortifications médiévales, et enfin l’église de Santa Maria “Forisportam” riche d’éléments décoratifs d’époque classique réutilisés sur la façade et à l’intérieur.